Plus gros poisson du monde, le requin-baleine mesure généralement entre 4 et 14 mètres pour un poids allant de 2 à 12 tonnes en moyenne. Malgré son allure massive impressionnante, il est aussi totalement inoffensif.

Fiche

Nom : Requin-baleine
Espèce : Rhincodon typus
Ordre : Orectolobiformes
Famille : Rhincodontidae
Genre : Rhincodon
Longévité : Entre 70 et 100 ans
Taille : De 4 à 14 mètres
Poids : De 2 à 12 tonnes
Requin baleine
Espèce : En danger

Description et morphologie

Le requin-baleine, à la différence de beaucoup d’autres espèces de requins, a une morphologie particulière. Son corps est allongé et massif, avec une gueule très imposante. Il est facilement reconnaissable avec son motif foncé composé de points et rayures blanches “en damier” sur le dessus, tandis que sa peau est blanche sur le dessous.

Sa tête est très large et plate avec les yeux sur les côtés de la tête. Sa gueule est immense et peut mesurer jusqu’à 2m de large.

Le requin-baleine a un grand nombre de dents minuscules qui sont réparties sur 300 rangées.

Le corps massif du requin-baleine possède 2 ailerons dorsaux, un plus grand proche du centre et un plus petit, entre l’aileron principal et la nageoire caudale.

Ses nageoires pectorales sont larges et puissantes, et sa nageaoire caudale est hétérocerque, la partie supérieure étant plus grande que la partie inférieure.

Requin-baleine la gueule ouverte

Situation de l'espèce

Les requin-baleines sont en danger. Leurs prédateurs sont les orques, d’autres requins opportunistes mais surtout les hommes. Convoité pour ses ailerons ayant une forte valeur marchande, le requin-baleine est victime de la pêche. Ayant un cycle de reproduction lent, l’espèce est donc menacée et en danger. 

Habitat

Le requin-baleine est un poisson pélagique et se trouve au large, dans des eaux très profondes. On peut le situer dans les mers ouvertes et les océans tropicaux et chauds, et notamment dans les eaux tropicales et tempérées de l’Atlantique, du Pacifique et de l’océan Indien.

Il se rapproche parfois des côtes ou entre dans des lagons et atolls coralliens en eau peu profonde, principalement pour se nourrir ou se reproduire.

Comportement

Vis-à-vis de l’homme, le requin-baleine est totalement inoffensif et ne montre aucune agressivité. Nombreux sont les plongeurs qui ont eu la chance incroyable de nager à ses côtés, et parfois même de le toucher. Le seul danger peut venir d’éventuels coups de queues involontaires dont il faut faire attention.

Sa vitesse de déplacement oscille entre 1.5 et 5km/h. 

Généralement solitaire, il peut parfois être trouvé en groupe de plusieurs centaines d’individus en période de reproduction.

Le squale peut se déplacer de plusieurs milliers de kilomètres en quelques semaines ou quelques mois. Le motif de ces grandes migrations est bien souvent pour trouver de la nourriture.

Un requin-baleine et un plongeur

Alimentation

Le régime alimentaire du requin-baleine, en dépit de sa grande taille, n’est composé que de petites proies dont la taille est inférieure à 10 cm : plancton, krill, algues, crustacés, mollusques, petits calmars, sardines, anchois, thons, maquereaux. 

Pour subvenir à son besoin alimentaire, il doit avaler près d’1 tonne de plancton par jour.

A l’instar du requin pélerin, il filtre ses aliments en ouvrant sa gueule immense, absorbant la nourriture et en relâchant l’eau par ses branchies qui jouent le rôle de filtre. Pour cela, il se met en position verticale, la gueule orientée vers la surface.

Faits marquants

Le saviez-vous ?

  • La peau du requin-baleine est la plus dure du règne animal. Elle mesure jusqu’à 15cm d’épaisseur et est couverte de denticules thermiques.
  • La gueule du requin-baleine pouvant mesurer jusqu’à 2m, elle lui permet de filtrer 2 000 tonnes d’eau par heure.
  • L’organisation des points blancs et des rayures blanches sur le dos de l’animal est unique d’un squale à l’autre et joue le rôle d’empreinte digitale permettant aux scientifiques et biologistes de les identifier.

Questions-réponses​

Pourquoi ce nom ?

Le requin-baleine partage divers points communs avec la baleine bleue comme son aspect massif, son caractère inoffensif et son alimentation composée de petites proids et animaux microscopiques.

Le requin-baleine est-il dangereux pour l’homme ?

Le requin-baleine est complètement inoffensif et ne montre aucune agressivité vis-à-vis de l’homme. Se nourrissant que de petits poissons et animaux microscopiques, l’homme ne fait pas partie de son alimentation. Seuls les mouvements de queue peuvent représenter un danger pour les plongeurs.

Vidéos

Apprenez à connaître davantage le requin baleine à travers ces différentes vidéos :

Photos

Leave a comment

AncoraThemes © 2020. All Rights Reserved.

Requins.info © 2020. All Rights Reserved.